La demi-finale USMNT-Mexico Nations League interrompue après des chants homophobes

La victoire de l’USMNT en demi-finale de la Ligue des Nations de la CONCACAF contre le Mexique a été temporairement suspendue après des chants homophobes.

Le match, que l’USMNT a remporté 3-0, a été interrompu par des chants à la 90e minute et a repris avec 12 minutes de prolongation.

Des messages ont été affichés autour du stade Allegiant du Nevada avertissant que les fans risquaient d’être expulsés après avoir détecté des chants discriminatoires et que le match pourrait être abandonné s’il continuait.

L’arbitre salvadorien Ivan Barton n’a demandé que sept minutes de prolongation avant de l’annuler.

« En ce qui concerne le chant, je veux d’abord clarifier les choses, pour nos croyances et notre culture, il n’a pas sa place dans le jeu », a déclaré l’entraîneur par intérim de l’USMNT, PJ Callaghan. « Cela n’a pas sa place dans notre système de valeurs. »

La FIFA a autorisé à plusieurs reprises des chants homophobes lors des matches du Mexique. Ils ont dû disputer deux éliminatoires de la Coupe du monde à huis clos et ont été condamnés à une amende de 100 000 francs suisses en novembre 2021 et condamnés en juin 2021.

La FIFA a également lancé une procédure disciplinaire contre le Mexique pour chants homophobes lors de la Coupe du monde de l’année dernière.

Le Mexique a de nouveau été condamné à une amende de 100 000 francs suisses et condamné à jouer un match sans supporters.

Aller plus loin

Greg Berhalter devrait revenir en tant qu’entraîneur de l’USMNT

La Confédération mexicaine de football a tenté de décourager les fans d’utiliser des chants homophobes, mais a jusqu’à présent échoué.

READ  Des étudiants et des professeurs demandent l'amnistie pour avoir participé à des manifestations contre la guerre

L’USMNT a atteint la finale de la Ligue des Nations de la CONCACAF grâce à deux buts de Christian Pulisic et un de Ricardo Pepi. Le match a été gâché par quatre cartons rouges pour Weston McKenney, Sergino Test, Cesar Montes et Gerardo Arteaga, et les fans ont jeté des objets sur le terrain en seconde période.

L’équipe de Callaghan affrontera le Canada lors de la finale de dimanche.

Athlétique Il a été rapporté pendant le tournoi que l’ancien entraîneur Greg Berhalter, qui a dirigé l’USMNT pendant la Coupe du monde, devait être réembauché après l’expiration de son contrat.

(Photo : John Todd/USSF/Getty Images pour l’USSF)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *