Elon Musk dit que le changement de logo Twitter dit au revoir à « tous les oiseaux »

23 juillet (Reuters) – Elon Musk a tweeté dimanche qu’il souhaitait changer le logo de Twitter : « Bientôt, nous dirons au revoir à la marque Twitter et progressivement à tous les oiseaux ».

Dans un post sur le site à 00h06 HE (04h06 GMT), le milliardaire propriétaire du site de médias sociaux a ajouté : « Si le logo X assez bon est affiché ce soir, nous le ferons vivre dans le monde demain. »

Musk a publié une image d’un « X » scintillant et a ensuite répondu « oui » dans un chat audio Twitter Space lorsqu’on lui a demandé si le logo Twitter allait changer, ajoutant que cela « aurait dû le faire il y a longtemps ».

Sous le mandat tumultueux de Musk depuis l’achat de Twitter en octobre, la société a changé son nom commercial en X Corp, reflétant la vision du milliardaire de créer une « super application » similaire à WeChat en Chine.

La société n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

Le site Web de Twitter indique que son logo, représentant un oiseau bleu, est « notre atout le plus reconnaissable ». « C’est pourquoi nous le protégeons », a-t-il ajouté.

L’oiseau a été temporairement remplacé par le chien Shiba Inu de Dogecoin en avril, contribuant à augmenter la valeur marchande de la pièce commémorative.

Lorsque Musk a annoncé plus tôt ce mois-ci que Twitter limiterait le nombre de tweets que différents comptes pouvaient lire par jour, la société a fait l’objet de nombreuses critiques de la part des utilisateurs et des experts en marketing.

Les limites quotidiennes ont contribué à la croissance du propre service de concurrence de Meta, Threads, qui a dépassé les 100 millions d’entrées dans les cinq jours suivant son lancement.

READ  De mystérieux sons non identifiés enregistrés dans la stratosphère

Le problème le plus récent de Twitter est que la société a intenté une action en justice mardi, affirmant qu’elle devait aux anciens employés au moins 500 millions de dollars en indemnités de départ. Depuis que Musk a pris le relais, l’entreprise a licencié plus de la moitié de ses effectifs pour réduire les coûts.

Reportage de Rishabh Jaiswal à Bangalore; Montage : William Mallard et John Harvey

Nos normes : Principes de confiance de Thomson Reuters.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *