Le chef de la Banque nationale saoudienne démissionne après les commentaires du Credit Suisse

(Bloomberg) —

Les plus lus de Bloomberg

Le principal actionnaire de Credit Suisse Group AG, Ammar Al Qudair, a démissionné quelques jours après que ses commentaires ont fait chuter les actions du prêteur suisse.

Al Qudhairy, qui deviendra président de la Banque nationale saoudienne en 2021 grâce à la fusion de la National Commercial Bank et du Samba Financial Group, démissionne pour « raisons personnelles » et sera remplacé par le directeur général Saeed Mohammed Al Qamdi. pour une déclaration lundi.

Dans une interview accordée à Bloomberg Television plus tôt ce mois-ci, Al Guthari a répondu « absolument pas » lorsqu’on lui a demandé si la Banque nationale saoudienne serait ouverte à des investissements supplémentaires dans le Credit Suisse s’il y avait un autre appel à des liquidités supplémentaires.

Les actions de la banque suisse sont tombées à des niveaux record et ses écarts de prêt se sont élargis à la suite de ses commentaires. Cela a contribué à faire chuter toutes les banques européennes, les investisseurs fuyant le risque suite à l’effondrement de trois prêteurs aux États-Unis.

Quelques jours plus tard, UBS Group AG a accepté d’acheter Credit Suisse dans le cadre d’un accord historique négocié par le gouvernement visant à endiguer une crise de confiance qui avait commencé à se propager sur les marchés financiers mondiaux. UBS a proposé de payer à son rival 3 milliards de francs (3,3 milliards de dollars) dans le cadre d’un accord entièrement en actions qui comprenait d’importantes garanties gouvernementales et des provisions de liquidité.

La Banque nationale saoudienne, détenue à 37% par le fonds souverain du royaume, a vu la valeur de son investissement chuter d’environ 1 milliard de dollars au cours des mois depuis qu’elle a acheté une participation d’environ 9,9% pour 1,4 milliard de francs l’an dernier.

READ  Mia et Rina Dee : Les funérailles des sœurs tuées en Cisjordanie occupée ont lieu

Né en 1963, Al Qudayri a passé sa carrière dans le secteur financier saoudien. Il a été président de Goldman Sachs Group Inc et de Morgan Stanley en Arabie saoudite.

Al Qudayri a également fondé Amwal Al Khaleez et Amwal Capital Partners, une entreprise de gestion d’actifs alternatifs à Riyad et Dubaï.

Par ailleurs, la Banque nationale saoudienne a nommé Talal Ahmed Al Kheriji au poste de PDG par intérim. Il était auparavant directeur général adjoint et directeur de Saudi Lending Wholesale Bank.

(Ajoute des détails sur al-Qudhari tout au long.)

Les plus lus de Bloomberg Businessweek

©2023 Bloomberg LP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *