March Madness : Grant Nelson mène l’Alabama devant le n°1 de la Caroline du Nord pour atteindre le premier Elite Eight depuis 2004

LOS ANGELES – La Caroline du Nord était au point mort jeudi soir, Grant Nelson en profitant.

Nelson a été complètement dominant pour mener l'Alabama à une victoire de 89-87 contre la Caroline du Nord, la mieux classée, jeudi soir à la Crypto.com Arena de Los Angeles. Cela a officiellement envoyé le Crimson Tide dans l'Elite Eight en 2004.

« Nous étions dans un Elite Eight dans l'histoire du basket-ball de l'Alabama », a déclaré l'entraîneur de l'Alabama, Nate Oates. « Ce mec s'est montré grand ce soir contre l'un des meilleurs grands hommes du pays. »

Le rythme en première mi-temps était ridicule. Les deux équipes ont combiné pour 100 points et chacune a tiré à plus de 50 % du terrain au cours des 20 premières minutes.

Mais ce n'est qu'à la fin de la mi-temps que la Caroline du Nord a finalement pris l'avantage. Après un tir à 3 points de Rylan Griffen avec environ 3h30 à jouer dans la mi-temps, l'Alabama est devenu froid. Le Crimson Tide n'a réussi qu'un seul tir pour clôturer la mi-temps avec un 11-2 des Tar Heels pour prendre une avance de huit points à la mi-temps. La Caroline du Nord a réussi un record d'équipe de 10 paniers à 3 points au cours des 20 premières minutes, en grande partie grâce au tir brûlant de Cormac Ryan – il a réalisé quatre de ses cinq premières tentatives derrière l'arc.

Naturellement, aucune des deux équipes n’a pu suivre cet élan. La Caroline du Nord a raté ses 10 premiers tirs de la seconde période, dont six derrière l'arc, et n'a réussi aucun panier jusqu'à ce qu'Armando Bagot effectue un lay-up près de cinq minutes après le début de la période. Les Tar Heels ont commencé la mi-temps à 2 pour 18 sur le terrain, et Bagot a raté un dunk grand ouvert à deux mains qui l'a envoyé se précipiter sur le terrain, permettant à l'Alabama de revenir.

READ  3 femmes texanes portées disparues après avoir traversé la frontière mexicaine il y a 2 semaines

Après que Nelson ait réussi une séquence de 7-0 en solo avec un énorme panier à 3 points, le Crimson Tide semblait prêt à s'enfuir avec une victoire tardive. Mais la Caroline du Nord a répondu avec une série de 8-0, reculant de peu, avant que Nelson ne prenne une avance de deux points avec un lay-up et-1.

La Caroline du Nord a tenté de répondre, mais Nelson a absolument poussé RJ Davis au bord.

Cela a conduit à un autre turnover et a finalement poussé le Crimson Tide à une victoire de deux points et à sa deuxième apparition en Elite Eight.

La sortie de Nelson a été énorme pour l'Alabama, puisqu'il a marqué 12 de ses 14 derniers points lors de la victoire. Nelson n'a marqué que trois points dans chacun des deux premiers tours et est allé 1 sur 7 sur le terrain. Il a terminé avec 24 points et a tiré 6 sur 9 sur le terrain contre les Tar Heels.

« [I had] Tout l'espoir du monde », a déclaré Nelson. « Ces gars viennent vers moi et me disent de grandes choses. Je n'ai pas commencé ce tournoi avec les deux meilleurs matchs. Ces gens disent : « Allez-y, prenez un seau, vraiment ». Cela me donne beaucoup de confiance et je leur accorde beaucoup de crédit.

Aaron Estrada a ajouté 19 points pour le Crimson Tide lors de la victoire, et Griffen a terminé 5 sur 8 derrière l'arc pour 19 points. Sears a ajouté 18 points.

« J'étais vraiment fier de lui », a déclaré Sears à propos de Nelson. « Comme il l'a dit, il a connu des difficultés lors des deux premiers matchs. C'était incroyable de le voir nous amener à cette victoire parce qu'en fin de compte, je tiens à gagner. Je me fiche des points ou de toutes les distinctions. À ce stade de la saison, l’essentiel est de gagner.

READ  Voici ce que les promoteurs fiscaux attendent des revenus de Donald Trump

Bagot a mené la Caroline du Nord avec 19 points et 12 rebonds, et Ryan a terminé avec 17 points. Davis a terminé avec 16 points et sept passes décisives, bien qu'il soit allé 0 sur 9 sur la ligne des 3 points.

L’Alabama affronte désormais Clemson dans l’Elite Eight samedi. Les Tigers ont blanchi Caleb Love lors du match Sweet 16 de jeudi soir, puis ont battu le numéro 1. 2 a bouleversé l'Arizona, qui les a envoyés dans l'Elite Eight pour la première fois depuis 1980.

« Nous y avons travaillé toute la saison », a déclaré Nelson. « Mais ce n'est pas notre objectif ultime. C'est bien que nous soyons ici. C'est quelque chose à l'école, quelque chose qu'on ne fait pas, ou à un autre moment.

« C'est une grande chose. Nous allons célébrer cela un peu et ensuite passer au prochain match.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *